Tout ce que vous devez savoir à propos des vols à codes partagés…

Un accord de partage de code est un arrangement par lequel deux ou plusieurs compagnies aériennes partagent un même vol. Une place peut être achetée à une compagnie aérienne pour un vol qui sera opéré par une autre compagnie aérienne sous un numéro de vol ou un code différent. Si la compagnie aérienne XX a un accord de partage de code avec la compagnie aérienne YY, votre billet issu par XX pourra indiquer la mention « opéré par YY ».

Toutes les grandes compagnies aériennes ont un ou plusieurs accord(s ) de partage de code. Il s’agit d’alliances bien connues, comme par exemple Star Alliance qui compte actuellement 27 compagnies aériennes parmi ses membres, telles que Lufthansa, SAS, Singapore Airlines et Swiss, pour n’en nommer que quelques-unes.

Un accord de partage de code est un détail important si vous effectuez un vol intra-européen et si le vol est éligible à une réclamation selon la réglementation européenne 261/2004.

Un prérequis nécessaire pour les vols intra-européens afin d’être éligible (c’est-à-dire lorsque le vol est retardé de plus de trois heures) est qu’ils soient opérés par un transporteur européen.

Mais devez-vous pour autant avoir un billet émis par un transporteur européen?

La réponse est NON, et c’est là qu’interviennent les accords de partage de code. Disons par exemple que vous volez des Etats-Unis vers l’Europe et que vous avez un billet émis par Delta Air Lines, le numéro de vol étant DL1234.

Partons du principe que l’arrivée de votre vol est retardée de plus de trois heures. Est-ce que votre vol est éligible?

Ca dépend: si le vol a été opéré par Delta, NON (parce que Delta n’est pas un transporteur européen). Mais Delta a un accord de partage de code avec, par exemple, Air France, qui est un transporteur européen bien connu. Ainsi, si le billet porte la mention « opéré par Air France », ce billet est un billet à code partagé, et votre vol EST éligible.

C’est une bonne nouvelle pour vous, le passager aérien: vous pouvez continuer à voler avec votre compagnie aérienne locale favorite (par exemple aux Etats-Unis: Delta, AA, UA, US Airways, etc.) lorsque vous voyagez vers l’Europe. Vous pouvez réserver votre billet avec eux, mais assurez vous que vous êtes sur un vol opéré en accord de partage de code par un de leur partenaire européen, ainsi en cas de retard vous pourrez remplir une demande de compensation basée sur la réglementation européenne 261/2004.

Comme vous pouvez le voir, la petite mention « vol opéré par… » peut signifier un remboursement allant jusqu’à 600€, ça vaut donc le coup de prêter attention à ce détail.

Evidemment, le système ABL de refund.me vérifie tout pour vous!